ArcelorMittal

Les Pyrrhus qui nous gouvernent

C’est l’histoire d’un homme qui vivait trois siècles avant notre ère. Il s’appelait Pyrrhus, était roi d’Epire, une région de Grèce. A la demande des cités grecques qui colonisaient alors la Sicile et qui étaient en lutte contre les Romains, il était parti faire la guerre là-bas.

Edito de Nico Cué, 2/04/2013.

Il mit deux solides raclées aux Romains, mais en perdant tant d’hommes à chaque fois que son armée fondait comme neige au soleil. Il avait lui-même compris le problème et, au soir de sa deuxième victoire, il écrivit : « Si nous devons remporter une autre victoire sur les Romains, nous sommes perdus ».

Qu'il s'occupe des riches comme il a défendu les pauvres !

Gouvernement et patronat ont l'air sûr d'eux. Ils devaient être blindés d'orgueil pour croire, ne fût-ce qu'une seconde, aux chances d'un chantage à grosses ficelles. Une erreur d'amateurs...

Edito de Nico Cué, 14/02/2013.

Après avoir imposé un blocage des salaires, après avoir tripatouillé le dernier tabou auquel la famille socialiste s'accrochait, la coalition gouvernementale est arrivée avec de très gros sabots dans une négociation de porcelaine pour des accords difficiles sur la liaison des allocations sociales au bien-être, les réductions de cotisations sociales, l'augmentation du salaire minimum et la fin de discriminations frappant les jeunes travailleurs.

Mittal : au-delà de l’écœurement

Reprenons les faits. Lakshmi Mittal décide voici un an de fermer la sidérurgie à chaud de Liège. Mittal, c’est un représentant de la seule espèce de requin qui ne soit pas menacée de disparition, celle des grands patrons. Mais voilà : pour fermer une usine, il y a des règles en Belgique. La procédure Renault s’enclenche et les discussions à ce propos suivent leur cours, dans la tradition bien ancrée chez nous du dialogue social, même dans les pires situations.

Edito de Nico Cué, 21/09/2012.

(Deutsche Version : siehe unten)

ArcelorMittal Liège : les métallos FGTB épinglent les contradictions du rapport Laplace

Actualité du 24/01/2012.

Les réactions syndicales n'ont pas manqué ce lundi pour dénoncer la tentative d'assassinat commise par le consultant Laplace Conseil sur la sidérurgie intégrée liégeoise.

Les métallos liégeois de la FGTB épinglent une série de contradictions dans le chef du consultant qui, tout en dénonçant le caractère inacceptable de la décision d'ArcelorMittal de stopper le chaud de Liège, estime son choix irréversible.

40.000 manifestants à Liège le 7 décembre : « Ces outils sont à nous ! »

Actualité du 05/12/2011.

Mercredi 7 décembre, quelque 40.000 personnes ont pris part à une grande manifestation à Liège, pour soutenir les travailleurs d’ArcelorMittal et défendre la sidérurgie intégrée. Un mot d'ordre entétant flottait dans l'air : «Ces outils sont à nous !»

«Récupérons nos outils, et que dégagent les rapaces !»

«Récupérons nos outils, et que dégagent les rapaces !» Photo : Oswaldo Palumbo - Solidaire

«Souvent, comme militant syndical, on se prend à rêver de ne plus se battre de manière isolée, chacun dans son pays. A rêver d’une coordination des luttes des travailleurs au niveau européen. Aujourd’hui, le rêve commence à se concrétiser. Les travailleurs d’ArcelorMittal vont agir ensemble, le même jour, dans toute l’Europe !»

8/11/2011

«C’est une grande fierté pour notre délégation d’avoir participé à la réunion qui s’est tenue ce lundi 24 octobre à Bruxelles. On a eu le sentiment de vivre un moment historique. Pour la première fois, les Métallos européens vont lancer une action forte, coordonnée, qui va toucher directement tous les sites européens d’ArcelorMittal, le 7 décembre prochain.»

Cauchemar d’Europe

L'affaire ArcelorMittal, c'est avant tout, bien sûr un drame social. Ce sont des existences qui menacent ruine, ce sont des familles dont, peut-être, les projets de vie sont rayés d'un seul trait par le crayon d'un capitaliste sans foi ni honneur. Mais c'est aussi le symbole des dérives du capitalisme. Dérives, vraiment ?

Edito de Nico Cué, 8/11/2011.

A la réflexion, non : c’est le symbole de la logique du capitalisme moderne, qui privilégie les jeux financiers et le profit massif plutôt que le développement économique et l’investissement créateur de richesses. Une logique qui est, hélas, de plus en plus celle de l’Europe. Une Europe «salopée», comme je l’écrivais déjà en mars dernier dans ces mêmes colonnes.

Seraing : opération «ville morte» ce mercredi 26 octobre

Actualité du 25/10/2011.

Le front commun syndical d'ArcelorMittal annonce une opération «Ville morte» à Seraing ce mercredi 26 octobre prochain.

Les travailleurs se rassembleront dès 10h devant l'Hôtel de Ville de Seraing.

Venez nombreux leur manifester votre solidarité !

Télécharger le tract : cliquez ici.

 

 

 

Les Métallos lancent une journée d'action européenne sur les sites d’ArcelorMittal !

Actualité du 24/10/2011.

Les représentants syndicaux de tous les sites européens du Groupe ArcelorMittal se sont réunis ce lundi 24 octobre au siège de la FGTB à Bruxelles.

Les objectifs de cette réunion étaient les suivants : analyser la situation sidérurgique européenne au sein du Groupe ArcelorMittal, rédiger une feuille de route syndicale commune pour les semaines et mois à venir, et planifier une journée de grève sur tous les sites européens du Groupe ArcelorMittal.

Les gangsters, les ânes et les lèche-cul

Dexia. ArcelorMittal. Le système craque. Sur le pont du navire à la dérive, l'orchestre joue plus fort. Bercés par la musique, les ânes refusent d'entendre les craquements qui précèdent l’effondrement… et la colère qui, du fond de la cale, monte et gronde.

Edito de Nico Cué, 17/10/2011.

Dexia. Trois ans à peine après une grande déglingue nommée «Fortis» et la recapitalisation «publique» de quelques fleurons privés de l'activité bancaire, voici revenu l'un deux, Dexia, qui quémande une nouvelle aide et fait appel, une fois encore, à l'État, dernière planche de salut avant le naufrage.